Massage sportif

Le sport fait partie intégrante de la vie de la majorité des français. Que l’on soit un sportif « du dimanche » ou un athlète aguerri, nous mobilisons notre corps afin effectuer un effort plus ou moins intense. Qui n’a jamais connu les courbatures, les crampes, les claquages ou encore les déchirures musculaires suite à un effort physique ?

Les massages permettent d’éviter les complications liées à la pratique d’une activité sportive en préparant le corps à l’effort et en l’aidant à récupérer après cet effort soutenu.

Quels sont les bienfaits du massage sportif?

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un massage thérapeutique pratiqué par un kinésithérapeute ou un ostéopathe, le massage bien-être sportif est une pratique courante et largement reconnu pour ses bienfaits.

Toute activité sportive sollicite un grand nombre de muscles et d’articulations. En fonction du sport pratiqué, nous réalisons des mouvements parfois répétitifs, plus ou moins intenses, sur une durée parfois importante. Cela provoque des tensions ou des micro déchirures à l’origine des fameuses courbatures ou crampes. Les massages sportifs sont, bien souvent, des massages profonds qui agissent au niveau des muscles pour les détendre, les échauffer ou les tonifier.

En amont de chaque séance, un temps d’échange permet d’identifier les problématiques liées à votre pratique sportive et de cibler vos besoins (en termes de préparation ou de récupération) afin d’adapter au mieux les techniques manuelles utilisées durant le massage.

Les effets recherchés par le massage diffèrent donc d’une personne à l’autre et les bienfaits du massage sportif sont variés, ils :

  • préviennent et soulagent les crampes musculaires,
  • éliminent les tensions musculaires localisées,
  • aident à combattre la fatigue et le surmenage après une sollicitation importante du corps:
    – favorisent l’oxygénation des tissus musculaires,
    – relancent la circulation sanguine et lymphatique, permettant ainsi une meilleure irrigation des muscles et des organes impliqués dans l’effort,
    – améliorent et accélèrent la récupération sportive.

Les différentes techniques de massages sportifs

En fonction de vos besoins et des effets recherchés, plusieurs techniques de massages peuvent être réalisées:

  • Friction : il s’agit d’échauffer les muscles au travers de mouvements de « frottements ». Cette technique permet d’éviter un éventuel claquage si elle est faite avant effort. Si elle est utilisée après l’effort, elle permet de réduire les courbatures. Son action en profondeur sert notamment à dénouer les nœuds à l’origine des douleurs musculaires.
  • Percussion : souvent pratiquée sur des muscles contractés, cette technique consiste à effectuer des mouvements rythmiques rapides avec les deux mains (souvent la tranche des mains), de façon répétée. Elle permet de tonifier les tissus et améliorer la circulation sanguine. Avant l’effort ou entre deux exercices, elle peut faciliter le réveil musculaire et dynamiser le corps dans sa globalité.
  • Palper-rouler : il s’agit de pincer et faire rouler la peau comprimée de façon continue au niveau de la surface cutanée. Cette technique redynamise la circulation sanguine et apporte de nouveau les nutriments qui manquaient à la zone engorgée. Aussi, le palper-rouler permet de redonner souplesse aux fascias et apporte ainsi une meilleure mobilité/détente musculaire.
  • Etirements : plusieurs mouvements peuvent être réalisés. Tout d’abord l’étirement des fascias (tissus conjonctifs) en les assouplissant et les détendant afin de retrouver une mobilité musculaire. Plus ces tissus conjonctifs sont fluides et en bonne santé, plus le mouvement est facilité. Puis des étirements statiques pour un meilleur relâchement musculaire et entretenir la mobilité du corps. Ils détendent et permettent une meilleure récupération.
  • Pétrissage : souvent utilisée après effort sur les muscles contractés ou congestionnés, le masseur va faire varier la profondeur de son action en fonction du ressenti de la personne. Il a pour but de déplacer les parties charnues à l’intérieur de la surface cutanée, en éliminant les toxines. Il stimule les flux sanguins et lymphatiques. Cette technique se fait notamment sur des gros muscles où il y a de la masse à saisir.
  • Pressions : il s’agit de dénouer les tensions musculaires au travers de « points de pressions » en repérant les nœuds perceptibles au toucher et sensibles à la pression. La technique consiste à appuyer et comprimer le muscle contracté pour en défaire les tensions.

Ces différentes techniques se pratiquent avec plus ou moins d’huile afin de faciliter les mouvements. Il est possible, en fonction de la sensibilité de chacun, d’ajouter aux des huiles végétales des huiles essentielles permettant d’optimiser les effets recherchés du massage (gaulthérie, menthe poivrée, romarin à cinéol,…).

Quand se faire masser ?

Bonne nouvelle: le massage sportif peut être fait avant, pendant ou après en effort physique!

  • Avant l’effort : le massage permet de préparer les muscles avant l’effort. Il diminue les sensations de raideurs durant l’activité sportive, stimule, échauffe et assouplit les muscles, fluidifie la circulation sanguine et augmente le tonus. Il vise également à prévenir les douleurs diffuses (blessures, crampes,…). Réveillés en douceur, les muscles résisteront davantage aux sollicitations. De plus, ce massage permet de commencer à libérer les endorphines, aussi appelées « hormones du bonheur » et donc de booster votre sentiment de bien-être juste avant votre entraînement. Mais attention, le massage ne doit pas durer plus de 15 minutes, auquel cas, vous serez trop détendu et aurez envie de dormir, ce qui n’est pas vraiment l’objectif attendu !
  • Pendant l’effort : L’apparition de tensions musculaires et de crampes peut être délétère. Ces désagréments occasionnent des douleurs vives et peuvent vous empêcher d’aller au bout de la compétition. Le massage est un excellent moyen de soulager les crampes. Encore plus lorsque l’on y ajoute quelques étirements. Vous pouvez vous masser vous-même durant une courte pause de quelques minutes. L’objectif est d’accélérer la circulation sanguine et de détendre le muscle afin de vous soulager et vous décontracter.
  • Après l’effort : Une fois votre effort physique terminé, le massage sportif s’avère très utile pour récupérer plus vite, c’est un vrai stimulant pour la récupération. Il assouplit les muscles, régule la circulation veineuse, draine le système sanguin afin d’éliminer les toxines (notamment l’acide lactique) accumulées pendant l’effort et accélère la récupération. Il aide l’organisme à retrouver plus rapidement son potentiel d’énergie, pour permettre une reprise plus rapide de l’entraînement. Lorsque l’effort a été important, il est conseillé de réaliser la séance:
    • tout de suite après l’effort (aide à l’évacuation de l’acide lactique),
    • 72H après l’effort pour laisser le temps aux muscles de cicatriser.

Attention : le massage sportif est déconseillé en cas de forte douleur, de déchirure musculaire, de fracture ou de plaie cutanée.

Alors quelque soit votre discipline, maintenant vous savez tout sur les bienfaits du massage sportif!

En savoir plus sur les différentes prestations en massage sportif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *