les bienfaits du massage bien etre

La plupart d’entre nous connaît la sensation de détente, de légèreté et de bien-être que peuvent apporter les massages. Après un massage, nous sommes moins tendus et moins stressés. Certaines de nos contractures ont disparu et nos fatigues musculaires ont cessé. Mais savez-vous que le massage bien-être dispose de nombreux autres bienfaits ?

Le massage est utilisé depuis des millénaires pour restaurer la santé et prévenir la maladie. L’origine remonte à l’antiquité. De vieux manuscrits chinois évoquent le recours aux massages 3000 ans avant J.-C. 
Les grecs et les romains préconisaient aussi de se faire masser pour accélérer la convalescence, régénérer le corps ou soulager les douleurs après les jeux de gladiateurs.
Dans notre culture occidentale, les contacts physiques restent souvent tabous. Pourtant, on sait aujourd’hui que notre corps a besoin d’être touché. Le toucher n’est pas qu’un contact physique. Il peut avoir un impact émotionnel, relier l’individu à lui-même et aux autres, ouvrir au « toucher intérieur ».
Dans de nombreux pays asiatiques, le massage fait partie intégrante de la culture, une discipline qui se pratique de façon hebdomadaire comme outil de prévention pour la santé.

Soulagement des douleurs et tensions musculo-articulaires

Un muscle peut être anormalement tendu du fait d’une mauvaise posture, d’une charge trop importante de travail, d’entrainements, de stress ou encore suite à une blessure (crampe, élongation, mouvements répétés,…). Le muscle peut se contracter ou se relâcher. Un muscle dysfonctionnel, contrairement à un muscle sain, ne parvient plus à se détendre.

Ces tensions musculaires engendrent une baisse de la mobilité et de la circulation sanguine. On peut alors souvent sentir lors de palpations un point douloureux. Il s’agit de fibres musculaires contractées. Du fait d’une mauvaise circulation sanguine, cette contraction empêche un bon apport d’oxygène et contribue à l’accumulation de déchets métaboliques. Ce muscle dysfonctionnel aura un impact immédiat sur les tendons, les articulations, les muscles et les tissus avoisinants. Ce déséquilibre de mobilité peut conduire à l’apparition de symptômes variés: douleur, tension, raideur, faiblesse musculaire, insomnie, maux de tête, tendinite, engourdissement, …

Le massage bien-être soulage ces points de tensions. Tout d’abord en échauffant les zones musculaires puis en y appliquant une pression statique ferme. Cette pression peut être inconfortable, mais la sensation de bien-être et de relâchement s’ensuit rapidement. Par la suite, il est important de réaliser un massage profond, de mobilisations et d’étirements. Un nouveau flux sanguin apporte de l’oxygène et des nutriments, tout en facilitant l’évacuation des toxines qui s’étaient accumulées. Le muscle retrouve alors sa souplesse.

Renforcement du système immunitaire

Le système lymphatique est celui qui s’occupe de la création et du transport des globules blancs dans le corps. Il permet aussi d’éliminer les déchets sanguins en les transportant dans la lymphe. C’est pourquoi il est un acteur principal dans la réponse immunitaire. Il regroupe toutes les parties du corps porteuses de lymphe soit des vaisseaux, des ganglions et des organes. 

À la différence du système sanguin, le système lymphatique ne comporte pas d’organe jouant le rôle de pompe comme le cœur. Pour circuler, la lymphe a besoin de mouvements, soit ceux de la respiration et de la contraction musculaire. Plus le corps est en mouvement ou en activité physique, plus la lymphe circulera de façon optimale. Elle contribuera par le fait même à renforcer le système immunitaire.

Les différentes techniques utilisées en massage bien-être favorisent la circulation lymphatique. De plus, la relaxation produite par le massage libère le stress et favorise les sommeils profonds et réparateurs. Cela est indispensable au bon fonctionnement du système de défense de l’organisme de l’homme

Les bienfaits sur le système nerveux

La fatigue et les tensions sont des symptômes du stress, ils s’accumulent dans le corps jusqu’à affecter gravement la santé mentale comme physique. Le massage permet de libérer les tensions du corps. Des récepteurs spécifiques du toucher profond localisés dans le derme, la couche de peau située juste sous l’épiderme, sont à cette occasion stimulés. Ils envoient alors des impulsions nerveuses à la moelle épinière, laquelle les achemine jusqu’au cerveau. En réponse, celui-ci se met à produire de grandes quantités de dopamine, de sérotonine et d’endorphine, les hormones cérébrales du soulagement et du plaisir qui diffusent illico dans tout l’organisme par l’intermédiaire de la circulation sanguine. Une relaxation générale s’installe. Le massage aide à diminuer le stress, l’anxiété, les effets de la dépression et améliore le sommeil.

Amélioration de la circulation sanguine

Le système cardiovasculaire est un mécanisme de transport du sang essentiel à l’organisme. Les vaisseaux sanguins (artères, veines et capillaires) forment un réseau complexe de plusieurs milliers de kilomètres. Leurs rôles : transporter l’oxygène et les nutriments aux cellules et emmener les déchets métaboliques et les toxines pour l’évacuation. Le cœur est bien entendu une pièce centrale de la circulation. Une bonne circulation du sang dans l’organisme permet de favoriser l’apport en oxygène et en nutriment, ce qui a pour effet d’accélérer le transit de toxines. 

Les points de pression et les frictions induits par le massage jouent directement sur le système sanguin et permettent de favoriser sa circulation. Une meilleure circulation permet d’éviter les sensations de jambes lourdes, la dilatation des vaisseaux sanguins ou l’apparition de varices. Une bonne circulation sanguine permet de redonner de l’énergie au corps, favorise l’élimination des toxines et lui procure une meilleure tonicité tout en prévenant les maladies cardio-vasculaires.

Développement de l’estime de soi et ré-appropriation de l’image corporelle

En jouant sur tous les registres du toucher (perception, solidité, sens) le massage ouvre un chemin pour se réapproprier son image corporelle

La démarche qui conduit une personne à venir vers un masseur bien-être passe en premier lieu par un rapport à son propre corps. Il faut accepter d’être touché. Pour faire cette démarche, il est donc nécessaire d’avoir fait soi-même un certain chemin quant au rapport à son corps. Ce chemin se prolonge dans le massage. Pour certaines personnes, le fait même d’avoir franchi le pas constitue une petite victoire sur elle-même qui procède déjà d’une modification dans l’acceptation de son corps et dans la valorisation de son image.

Le bénéfice réside surtout dans le massage lui-même qui, plus particulièrement pour un massage corps entier, va conduire à renforcer l’image corporelle globale : à la fois la perception de l’unité du corps, puisque le massage concerne toutes ses parties, et également la perception de la « solidité » du corps car le massage va aller mobiliser les muscles cachés sous la carapace.

À partir de là s’ouvrent toutes les portes d’un travail sur le rapport corps/esprit.


Le massage bien-être a un impact positif sur l’ensemble du corps aussi bien sur le plan physique que mental. Car tout est lié, si vous êtes stressés vous allez moins bien dormir, ce qui va affaiblir votre système immunitaire, diminuer votre énergie et vous exposer plus facilement à différents types de maladies. Le massage bien-être est directement bénéfique à l’ensemble de l’organisme tout en étant une méthode naturelle.